Category Archives: Technique

Changer les joints des hublots ronds

Voilà ce qui a motivé notre envie de changement !IMG_2013

Trouver des joints pour des hublots qui ont près de 25 ans… galère ! Et pourtant, après une visite au stand Vetus du salon nautique, nous avions quelques espoirs. Il faut passer par notre shipchandler proche, qui pose la question à sa centrale qui interroge le fabricant… Même pour des joints à 9 € pièce, tout est finalement arrivé au bout de quelques mois.

Nous avons démonté chaque hublot. Lorsque le silicone a été généreux, ça ne va pas tout seul. Mais on y arrive.

IMG_2009

Ensuite, l’introduction d’un joint neuf dans une gorge profilée… dur. Le premier a été long et difficile puis, la méthode étant là pour le deuxième, pas de problème. Avant de remonter le tout, nous procédons à un test d’étanchéité : un verre d’eau dans le hublot et un journal en dessous : tout est resté sec.

IMG_2008

Le plus facile : remonter l’ensemble en veillant bien à ce que le silicone ne laisse rien passer.

IMG_2011

Il ne restera plus que le cache à visser et nous voilà repartis pour 25 ans …IMG_2016

… après avoir enlevé les dernières traces de silicone !

 

Nettoyer les pales du loch… sur l’eau mais au port !

Le nettoyage du loch est nécessaire si l’on constate des affichages anormaux par rapport au GPS ou une distance manifestement fausse même en tenant compte des courants ! Au port, la roue intéresse un tas de « petites bêtes » qui viennent s’y fixer. Nous avons trouvé un ver minuscule, des petits coquillages et une algue.

Il faut bien préparer le « terrain » en dégageant une grande partie du coffre qui contient le capteur. Bien éclairer le coffre. Préparer une pinoche appropriée n’est pas un luxe. Il faut travailler vite, mais pas dans la précipitation : un ou deux litres d’eau de plus n’est rien si l’on préserve la roue à aubes et le pas de vis.

 

Si l’on ne constate pas d’amélioration, il faut changer la partie « capteur » car il est possible que les aimants ne jouent plus ou mal leur rôle. La partie affichage peut être conservée.

Marquage de la chaîne et du câblot

Le marquage était passé ou avait disparu. Nous avons donc formé une biture de 1 m de large avec la chaîne de 20 mètres.

Nous avons ensuite marqué la chaîne tous les mètres avec un collier colson noir et tous les trois mètres avec une marque rouge dans la chaîne.

Nous avons continué avec le câblot de 25 mètres, avec les stylos feutre cette fois !

En principe nous sommes parés pour de nombreuses saisons !

Changer la cartouche d’un gilet

Il faut bien acheter le bon kit : il en existe plusieurs et une photo, ou le gilet sous le bras est une bonne idée. Ensuite, suivre la vidéo, c’est plutôt facile.

Le matériel de base avec la petite clé pour faire tourner la couronne noire.

Le seul moment sensible est celui de la rotation d’une couronne noire en dessous de la partie jaune. Avec la clé on décoice le cran d’arrêt et en poussant en tournant de quelques degrés, on termine pour enlever très facilement la partie jaune.

1 2 3 4