Category Archives: Rénovation

Petites interventions à l’escale

Même si on réserve l’entretien aux périodes hivernales, à chaque escale il y a souvent de petits problèmes à régler pour que la croisière continue de façon plus sereine.

La toilette du bateau, de l’équipage et de nos vêtements fait partie des activités incontournables…

web011-9268d
Un pontet dans le mât
De passage à Groix, un ouvrier bienvenu nous pose un pontet dans le mât pour soutenir la drisse du pavillon de courtoisie.
w2-87211
Lavage…
Il faut bien nettoyer toutes les algues et les saletés récupérées. Espérons ne pas être à quai toujours sur le même bord !
gazole-de560
Le plein de gazole… facile ! (Paimpol)
essence-5876a
Le plein un peu haut perché ! (Le Croisic)

Le plein encore plus haut perché ! (Dieppe)

gazoleDieppe-40e9d

Mais parfois, c’est sous l’eau que ça se passe. Un contrôle d’une anode qui s’est desserrée et un peu de photo sous-marine !

IMGP1320-5b132
L’arbre est droit, mais la réfraction est importante !
IMG_8526-eaa34
Tenue de photographe !

Plus le bateau prend de l’âge, plus il est nécessaire de pratiquer souvent des colmatages d’entrées d’eau de pluie.

hublots-d956d
Une réparation de fond !
Le silicone est notre sauveur à bord

Réparer les semelles des quilles

Comme les semelles des quilles se sont usées au fil du temps, nous avons constaté qu’il était temps d’agir.

Nous avons donc brossé, gratté, fait sauté à la spatule, le dessous des quilles et la pelle du safran.

quilles2-d2e88

Ensuite nous avons enduit avec du mastic en deux composants les endroits les plus faibles.

quilles1-133b4

Puis nous avons poncé pour retrouver un aspect lisse. Il ne restera plus qu’à passer l’antifouling et les quilles seront (presque) neuves !

Nous avons renouvelé cette opération en 2016

quilles1

 

Mastiquer, poncer, recommencer…

quilles2

 

Ensuite nous avons posé un tissu de verre (mat) et de la résine. Nous avons terminé par une nouvelle couche puis posé l’antifouling.quilles3

Petites interventions en croisière

Chaque fois que le bateau se pose, on va inspecter sous la coque, retirer les algues coincées dans l’arbre d’hélice, resserrer une anode…

On peut même nettoyer la coque, tout simplement !

pay01-9fe87
Les Hébiens
Près de St Malo, escale à sec !
vechou30-732cd
Sauzon
Carénage écologique…

web037-3229d

Nous avons remorqué un petit voilier en panne de hors-bord… et de vent au large de La Trinité.

Principaux achats depuis 1992

Nous n’avons inscrit que les achats principaux ou occasionnels. Car régulièrement, il faut penser à renouveler le pot de gel coat, changer les filtres et les anodes, passer une couche d’antifouling, tenir en réserve des courroies pour le moteur, avoir un joint de pompe à eau de rechange, renouveler les fusées et s’équiper des cartes marines papier des régions de nos navigations. Nous achetons également du petit accastillage (manilles, poulie,…) et des produits d’entretien.

1992

– Extincteurs
– Vaisselle mélamine
– Aspirateur 12 v (réformé en 2005 et non remplacé)
– Lampe tempête
– Lampe de cabine arrière
– Amarre de 30 m Ø 14
– Stick de barre

1993

– GPS garmin
– Extincteurs
– Taud
– Frigo à effet Peltier
– Porte de carré en plexiglas
– Coupleur de batteries
– Guindeau manuel
– Davier ancre arrière
– Housse de grand-voile
– Douche solaire
– Néon 220 v pour le carré
– Chargeur de batteries

1994

– Winch self-tailing pour la grand-voile
– 10 m de chaîne avant en rallonge
– Émetteur VHF, prise de pont et antenne
– Disjoncteurs différentiels
– Échelle de mât
– Pattes inox pour pataras
– Réflecteur radar moderne
– Filets de protections pour les enfants
– Système cohérent d’embouts de manche à eau

1995

– Prise contacteur pompe de cale
– Antenne de secours VHF
– Profil caoutchouc pour la jupe
– Appliques néon cuisine
– Tangon de 2,90 m
– Pendule de carré
– Chandelier
– Pompe à main de vidange moteur

1996

– Boîte à outils
– Batterie 102 Ah
– Nables de gazole et d’eau douce
– Turbine aération chargeur et frigo
– Cagnards
– Lampe tempête
– Hublot coin cuisine
– Voltmètre fixe
– Chargeur fixe de batteries
– Réas en laiton
– Contacteur de pompe de cale
– Lampe néon pour cabine avant
– Chaumard inox pour l’arrière

1997

– Moquette murale dans la cabine avant
– Batterie 105 Ah
– Volets + moustiquaires
– Photos
– Taquet amovible pour rail d’écoute

1998

– Jauge électrique permanente pour l’eau douce
– Prise allume-cigare
– Taquets coinceurs

1999

– Bague de safran
– Prise VHF de pied de mât
– Gaines de haubans
– Gonfleur d’annexe

2000

– Réchaud à gaz
– Volets + moustiquaires fixes cabine avant et carré
– Roues pour l’annexe

2001

– Joint humide
– Ventilateur cabine arrière

2002

– Arbre d’hélice
– Tourteau
– Silent-bloc AR bâbord
– Amarre de 30 m
– Hauban bâbord
– Filières de pont
– Ventilateur de frigo
– Joint du frigo

2003

– Loch
– Vaigrages et mousse pour coussins
– Sauteuse

2004

– Instructions nautiques
– Douche solaire
– Extincteurs

2005

– Lampe 12 v pour compartiment moteur
– Survie
– Casseroles
– Palan pour homme à la mer
– Gilets auto-gonflables

2006

– Gilets auto-gonflables
– Logiciel de navigation Garmin sur PC
– Carte électronique
– Convertisseur 12 v —> 19 v pour ordinateur
– Rideaux pour le carré

2007

– Peintures antidérapantes pour le pont
– Poste de radio avec RDS
– Combinaison de plongée
– Deplexeur (séparation VHF/Radio)
– Extincteur

2008

– Mini radiateur électrique
– Feux de mât à LED
– Lampe LED pour carré
– Filtre à air
– Sauteuses

2009

– Clé de porte de carré
– Tuyau pour la distribution d’eau douce
– Lampe LED pour carré
– Lampe LED cabine arrière
– Faitout

2010

– Masque de plongée
– Casseroles
– Antenne Wifi externe
– Convertisseur 12/24 v —> 19 v pour ordinateur
– Lampe LED table à carte
– Batteries 110 Ah (2)

2011

– Génois lourd
– Groupe froid + évaporateur
– Logiciel iNavx
– Carte marine Navionics pour iPad
– Tee-shirts avec logo Guilben
– Gilets auto-gonflables

2012

– Paniers dans l’ancienne glacière

2013

– Antenne Wifi et routeur
– Bandes anti dérapantes escalier 2,5 m
– Pare-battages 3 marches
– Griffe pour chaîne
– Nouvelles cartes marines sur iPad (durée deux ans)
– Verres ordinaires

2014

– Deux extincteurs neufs
– Housse d’ipad
– Maillon rapide pour chaîne d’ancre
– Courroie de l’alternateur
– Courroie de la pompe à eau
– Turbine de la pompe à eau
– Aiguille pour gonfleur à pied
– Axe fileté pour nouvelle fixation de la girouette
– Coffret de fusées à Granville
– Pare battage échelle (Granville)
– Pompe à pied (Paimpol)

2015

– Pare-battage échelle
– Joint magnétique du frigo
– Liaison ancre/chaîne
– Convertisseur 12 v 220 v
– 2 Batteries 12 v 120 Ah
– Trottinettes
– Mousse d’un coussin

2016

– Grand-voile
– Joint des hublots ronds
– Tendeurs blancs
– Logiciel Weather 4D pro
– Cartes Shom chez Géogarage

2017

– VHF fixe RT 550
– Araignée de bôme de 3,20 m
– Pontet pour le mât
– Antenne VHF en haut du mât
– LED chaudes pour l’intérieur

Repeindre le cockpit

Le cockpit est à la fois le lieu d’un passage important et obligatoire pour l’équipage et un lieu de vie en navigation ou à l’escale. C’est l’endroit qui s’use le plus. Depuis plusieurs années, de nombreuses reprises partielles de gel-coat ou de résine ont été posées. À certains endroits, on commençait à noter une usure générale de la couche de gel-coat et le noir de la résine devenait apparent. Nous avons décidé de nous lancer dans la peinture. Nous avons le projet de couvrir à terme l’ensemble du pont, mais nous souhaitions tester les produits et nos capacités sur une petite surface – 10 m2 tout de même !

En suivant à la fois les conseils des revues nautiques et du revendeur de peinture de pont nous avons entamé le travail.

1° Il faut enlever le plus possible d’appareils et de pièces d’accastillage pour un résultat espéré impeccable. Certaines pièces nous ont résisté : la manette des gaz et la commande d’arrêt du moteur. Leur dépose aurait nécessité un gros travail dans l’arrière du cockpit (40 cm de large et un accès très difficile). Quelques trous importants nécessitent la pose de mastic polyester.
Commence ensuite le nettoyage à fond : dégraissage puis ponçage avec un grain fin de toutes les parties à peindre.

DSCN1908-e6a70
Démontage du couvercle de coffre et de la pompe à main

2° Pose de rubans spéciaux « trois semaines ». Avec les rubans ordinaires, il reste des traces de colle au-delà de 24 H.

DSCN2036-beb20
Pose du masquage
DSCN2037-7ada7
Masquage de la commande

3° Pose d’une sous-couche un peu épaisse qui gomme les petites imperfections. La chasse aux coulures est primordiale si l’on veut soulager l’étape suivante !

DSCN2039-2b856
Peinture au rouleau
DSCN2040-5a46d
Rouleau et pinceau

4° Ponçage à l’eau de l’ensemble. C’est long et délicat : ni trop ni trop peu !

DSCN2045-f0f41
Ponçage à l’eau

5° Pose de la peinture bi-composants définitive. Nous avons choisi de mettre deux couches. Le temps de séchage entre deux couches dépend de la température ambiante : en dessous de 15°C, il ne se passera rien ! C’est ce qui nous est arrivé dans le WE de l’Ascension 2012 : il a fallu attendre une journée – chaude – de plus pour continuer. La peinture des couvercles peut se faire en dehors du bateau. Dans la dernière couche, nous avons intégré des micro-billes pour rendre certaines parties antidérapantes.

DSCN2056-9d2fc
Peinture des couvercles

6° Enlever les rubans et remonter tous les appareils et les couvercles, sans oublier le mastic pour assurer l’étanchéité de chaque pièce.

Nota : pendant la journée de séchage, nous avons passé une couche d’antifouling… avec l’aide d’un petit mousse qui s’initie à toutes les phases de l’activité des marins !

DSCN2076-9d2fa

Pose de l’antifouling

1 2 3